Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 16:47

 

 

 

Moi, je n'aime pas prendre une douche,

ni prendre le petit déjeuner, ni apprendre des choses inutiles.

Je n'aime pas davantage prendre le vélo,

ni encore prendre la voiture, ni même prendre le bateau.

Je n'aime pas non plus prendre les plats refroidis.

Moi, ce que j'aime, c'est qu'on me prenne comme je suis.

 

28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 14:15

Jeunesse (3)

J'allais au supermarché pour acheter une glace au chocolat. En passant dans la rue, trois filles discutaient.

c: J'ai juste quitté mon petit ami Néo, parce qu'il aime une autre fille depuis longtemps. Je ne peux pas oublier cet homme... Je voudrais recommencer avec lui.

a: Tu es folle? Cet homme ne t'aime plus! Tu dois chercher un autre homme plus fidèle que ton ex-petit ami!

b: Oui, je suis d'accord avec Marisa. Si tu veux vivre avec un homme qui a des maîtresses à droite et à gauche, d'accord.... Mais je n’aimerais pas te voir dans cette situation ... Tu peux retrouver un autre homme plus chic!

Sur le moment (1)

Sur un banc dans la rue, un couple discute. 

b: Rotrick, mange ce sandwich aussi. Mais où sommes-nous? Il est loin le musée du Louvre? Je suis très fatiguée. Et si on cherchait un lieu où on pourrait nous reposer avant d'aller au musée?

a: Non... On va y arriver vite. Ce n'est pas loin. Bon courage, Clara! Nous avons promis de montrer  La Joconde à notre petit-garçon ! Et le sandwich est très bon !!


Published by Ye Gyeong - dans Ecriture créative
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 14:08

Fenetre Gironde

Un garçon habite ici, avec ses parents. Il s'appelle Léomic et a huit ans. Il pense que ses parents aiment plus son frère, Moréi. Il y a une semaine, Moréi a eu un grand accident de voiture et il reste dans son lit maintenant. Léomic supporte mal que ses parents s'intéressent plus à Moréi, donc, il reste toujours dans sa chambre devant la fenêtre. Il regarde souvent par la fenêtre pour chercher sa nouvelle famille. Il veut sortir de la maison et changer de famille. Et il est déterminé de réaliser ce projet maintenant. Il va à l'extérieur et marche. Quand il sent le vent, il ne peut plus bouger. Il veut donner à son frère le vent, le soleil et des fleurs. Il retourne à la maison et lui donne les fleurs. Moréi est très heureux et embrasse son petit frère.

Published by Ye Gyeong - dans Ecriture créative
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 14:04

Je me suis pomponné pour assister à la cérémonie du mariage d'Andria qui avait été mon premier amour. Après, je suis sorti de la maison et allé à ma voiture. Sur son toit, un fou chien dormait! Je l'ai chassé en pensant qu'aujourd'hui je n'allais pas avoir de chance. Non! Plus précisément, j'étais sur le point de déposer ce chien tout noir par terre quand il a foncé et disparu aussitôt. J'étais très étonné, mon envie de prendre la voiture et aller à la cérémonie a disparu. Je suis sorti à pied du stationnement. Le chien noir semblait m'attendre sous un arbre... pourquoi???!!! J'ai couru très vite. Le chien a couru aussi, m'a dépassé, a arrêté devant moi et m'a regardé longtemps. Soudain, quatre autres chiens ont apparu et m'ont barré le passage. Puis le noir, le chef des chiens, m'a amené, aboyant, dans un petit village. Dans la rue de ce village, il y avait trois personnes inconscientes qui versaient le sang et des corbeaux mangeaient leurs plaies en picotant... J'ai perdu l'usage de la parole. J'ai pris une photo instinctivement et quitté l'endroit sordide...

 

 

Published by Ye Gyeong - dans Ecriture créative
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 13:43

J'aime, je n'aime pas

 

Moi, je n'aime pas ignorer ni flatter ni qu'on viole ma libérité

Je n'aime pas davantage forcer quelqu'un

Ni encore écouter des mots insultants

Ni même quelqu'un qui pense seulement à lui-même

Je n'aime pas non plus obéir sqns réfléchir

Moi, ce que j'aime, c'est imaginer.

 

Futur

 

Quand je serai magicienne

Je ferai de la magie

Je partirai dans ton coeur

Je parcourrai ton corps

Je découvrirai toutes tes faiblesses

et j'apporterai ma force

pour toi.

 

Published by Ye Gyeong - dans Pésie en français
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 14:21

Je cherchais une femme qui pourrait devenir modèle pour mon œuvre de photographie intitulée : Défenseur de la Terre. Je me suis inspiré de la mythologie grecque, surtout de l'histoire de la Déesse de la terre Gaia. Mais il était très difficile de trouver une femme idéale pour représenter Gaia. J'ai passé une journée dans un café à regarder des belles femmes. Il y avait des femmes très jolies, mais il leur manquait à toutes quelques choses... Je ne savais pas quoi exactement. A six heures du soir, j'ai arrêté de chercher mon modèle et je suis allé à la boulangerie pour acheter des baguettes. Avec deux bonnes baguettes, je suis retourné à la maison. Quand j'y suis presque arrivé, j'ai vu une personne qui faisait voler un cerf-volant sur une pente dégagée, dans le froid du soir. Mais la personne semblait à ne pas s'inquiéter du froid parce qu'elle était très calme... Moi, j'ai couru pour être enfin au chaud de la maison, j'ai posé les baguettes sur la table et j'ai réalisé que cette jeune fille ressemblait à l'image de Gaia... J'ai couru tout de suite, sans mettre des vêtements chauds, vers le lieu où je l'avais vu. Mais il n'y avait que le cerf-volant qui partait vers l'est et la Lune qui éclairait le chemin du cerf-volant. Soudain, un froid mortel m'a assailli...

 

 

 

Je n'arrêtais pas de penser à ce modèle que j'avais ardemment voulu trouver, puis qui avait apparu très secrètement et m'avait quitté trop vite. Après cette affaire, je n'avais que me haïr pour ma stupidité. Mon espoir sur cet œuvre a disparu ainsi que la conviction forte sur ma pénétration. Cet après-midi, Bernard est entré à tort et à travers dans ma chambre et m'a fait sortir. Je n'avais aucune force et je me suis laissé conduire par lui. Nous sommes arrivés dans une salle de concert. Bernard m'a dit qu'on allait voir un concert de Yi-Ruma, pianiste sud-coréen et m'a mené à l'intérieur. Le concert a commencé. Le jeu de cet homme m'a touché, il a fait sonner mon cœur. Il m'a fait implanter le soleil nouveau! J'ai évoqué l'image de Gaia en fermant les yeux... C'était chaleureux... Bernard m'a dit "Il y a des jours où la musique est plus belle que les humains. Si des mélodies de la musique t'ont touché, ce jour est arrivé aujourd'hui."

J'ai pris sa main forte en sentant mon cœur plein d'espoir.

 

 

 

Finalement, j’ai décidé d’exprimer le Défenseur de la terre sujet par une peinture. J'ai peint assidûment toute la semaine et maintenant, le croquis est terminé. Hier soir, Bernard m'a demandé par téléphone d'aller au Musée du Louvre ensemble parce qu'il y avait quelque chose qu'il voulait me montrer. Donc, aujourd'hui, j'y suis allé avec lui. A l'intérieur du musée, il y avait beaucoup de gens et il était difficile de se mouvoir ainsi qu'apprécier les peintures paisiblement. Je n'ai pas compris pourquoi Bernard avait voulu que je vienne dans ce lieu. Il  insistait souvent de bien observer les gestes et le visage des personnages sur les tableaux. Alors, nous les avons regardés longtemps. Puis, nous avons approché La Joconde où il y avait le plus de monde, mais je n’ai pas pu la voir parce que les genss la cachaient. Et j'ai essayé de m'approcher plus, mais Bernard m'a fait sortir.... Il a dit : "Ton objectif, prochainement, sera que les hommes viennent dans ce musée pour apprécier ta peinture. Devant elle, ils connaîtront des émotions variées et ils donneront leur amour à ta peinture. Aies ce jour en mémoire, Patrick. "

Cet ami me donnera toujours du courage. Et je l'ai embrassé avec plaisir.

 

Atelier d'écriture

Ina

 

 


 

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 05:48

J'aime, je n'aime pas

 

Moi, je n'aime pas la course ni la compétition ni la rivalité

Je n'aime pas davantage voir les hommes se battre

ni encore la dégradation ni même la déception

Je n'aime pas non plus la tristesse

Moi, ce que j'aime, c'est l'harmonie.

 

 

 

 

Hypothèses

 

Si j'étais un oiseau

Je serais un chanteur dans la forêt

Je volerais au ciel, au-dessus de la mer

J'irais dans toutes les régions de mes rêves

Je t'emporterais un petit nid

Pour que tu dormes comfortablement la nuit1-copie-1.JPG

21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 05:39

3-copie-1.JPG 

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 16:32

  Il y a un meurtrier sans pitié. Cet agresseur est né en 1970. Du  septembre 2003 au juillet 2004, il a tué autour de 20 personnes à Séoul.

  Les victimes étaient principalement des femmes ou des personnes âgées et riches. Il a tué les victimes avec un marteau, parce qu'ils n'étaient pas morts de couteau immédiatement. Ce n'était pas par vengeance ou par ressentiment ou a cause de l'argent. Il n'y avait pas de raison. Je pense qu'il était psychopathe. Certaines personnes l'appellent la  prison incarnée, parce qu'il a commit de nombreux crimes. Aujourd'hui, il ne montre aucun regret. A mon avis, il a besoin d'un traitement psychiatrique.

  Le 18 juillet 2004, il a été arrêté. Et le 9 juin 2005, le président de la cour suprême l'a condamné à mort. Mais il est encore en vie.

 

Da Rae

 


Dans le "faits divers", on peut voir beaucoup de crimes et le taux de criminalité est en hausse rapide. Surtout les viols sont un sujet fréquent dans la vie quotidienne coréenne. Les gens vivent en sentant de peur parce que c'est ce qui pourrait arriver à moi aussi, un jour.

 Mais pourquoi le taux de criminalité augmentent de plus en plus? Par exemple, la Corée achèvent le développement accéléré de l'économie. A cause de ça, il y a beaucoup de gens qui n'ont pas pu s'adapter aux changements de la société et ils sont devenus violents. Principalement, ils commettent les crimes "Sans raison". Ils brandissent l'arme sans savoir pourquoi.

 A mon avis, la Corée a besoin de la loi plus forte contre les crimes. En général, les lois coréennes sont très fragiles donc les criminels récidivent souvent. Si on ne porte pas de l'intérêt aux faits divers, on ne saura pas à quoi il faudra faire attention. On doit protéger soi-même. C'est possible que les voisins vont commettre un crime.

 

Soo Jeong

 

Il s'est avéré que l’enfant de 3ans qui a été trouvé mort dans un sac le 27 novembre 2012 au réservoir de Ju-nam, situé à la ville de Changwon dans la région de Gyeongsangnam, a été tué par sa mère.

Pourquoi? La femme a pensé à divorcer de son mari et est sortie de chez elle avec son fils. Elle l’a frappé au visage et la tête comme une folle jusqu’ à la mort. Ca s'est passé le 23 dans les toilettes d'un parc d’attractions, car il a pleuré et voulu voir son père. Après sa mort, elle l'a dissimulé dans un sac qu’elle avait acheté à proximité, dans un magasin. Elle a mis deux blocs de pierre dans le sac avec le corps de son fils et elle l'a jeté dans le servoir de Ju-nam. À la fin, elle s'est livrée à la police le 30 novembre une semaine  après avoir tué son fils.

Qu’est-ce qui n'allait pas avec elle? En fait, la mère qui est devenue une tueuse avait vécue une vie misérable. Sa mère à elle avait é tuée par son père et tout de suite il est mort dans un accident de voiture. Je crois que sa vie malheureuse d’enfance a donné un trauma à cette femme.

Hana

 

Trois mystères de Corée du Sud, on en veut savoir plus.

Sur la chaine de SBS de la télévision sud-coréenne, l’émission appelée‘On veut savoir ça’ a traité l'une des trois affaires mystèrieuses de Corée. Une de ces trois affaires était la série de meurtres de Hwa-sung.

Au 15 septembre 1986, juste avant l’inauguration des Jeux asiatiques, le cadavre d’une vieille a été trouvé et la police a réglé cette affaire par un simple accident de voiture avec fuite.  Mais, puis, quatre morts ont  été découverts, l’un après l’autres,  dans le rayon de 5km du lieu de la première affaire, en espace de quatre mois. Il y avait des ressemblances : des traces du viol, les morts ont été abandonné hors de portée de la vue des personnes dans des lieux comme une rizière, un champ, un canal d’eau à usage agricole etc.

 Dans la ville de Hwa-sung, envahie par l'horreur , un quartier général  a dirigé l'enquête, pourtant, les crimes continuaient encore durant quatre mois. Après six affaires de meurtres, les seuls clés ont été une trace de 245mm, un mégot et deux B2spermes. Quand on a découvert la septième victime, les policiers ont reçu des informations d’un conducteur et d’une guide d'autobus qui ont repéré un homme suspect. Et ils ont fait un montage mais tous les efforts n’ont  servi à rien. La série de meurtres de Hwa-sung a terminé comme affaire non réglée.

 

Jong  Kyeong

 


Le 26 mars1991, à Dae-gu, i Il y avait cinq garçons écoliers. Un jour, ils sont allés à la montagne pour tuer des grenouilles et ils ont disparu. Aucun criminel n'a été arreté par la police. Pourtant, la police a diffusé la description du criminel dans le pays entier. Cinquante mille personnes ont été mobilisée pour arrêter le coupable et trouver les corps des garçons. Il y avait beaucoup de fausses informations et de rumeurs.

  En 2002, enfin, les corps des garçons ont été découverts à la montagne. Aujourd'hui, l'anquête est close et l'affaire reste comme un mystère. On ne connaitra peut-etre jamais le coupable. Cette affaire a été filmée est le film "Les enfants" est sorti au cinéma en 2011.

Won Young

 

Published by étudiantes de 4e année - dans Société coréenne
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 04:25

Dans ma vie, des personnes viennent et des personnes partent. Celles qui sont venus et celles qui sont partis, tous m’ont apporté des choses inoubliables.

Il y a quelques années, j’ai aimé une fille. Elle était très jolie et cette fois-là, je l’ai aimé chèrement. J’ai désiré à faire tout pour elle.

Mais j’étais en Corée, elle était en Chine, notre amour était très difficile à cause de la distance. On se contactait seulement par téléphone, mais tous les jours. A la fin, elle s’est séparée de moi. Plus tard, j'ai appris qu’elle aimait un autre. Moi, j’étais seulement un voyageur pour elle et un voyageur qui était trop loin d’elle. J’ai souffert longtemps à cause de cet amour perdu. Cet amour a fini, mais je la remercie encore, parce que j’ai appris beaucoup et je suis devenu mûr grâce à elle.

Dans ma vie d’étudiant à l’étranger, Marcela était importante aussi. Quand je l’ai rencontré la premiere fois, je ne parlais pas français du fout, mais elle m’a aidé beaucoup. Elle me donnait des leçons particulières toutes les semaines. Et j’ai réussi l’examen de delf A2. Elle m’aidait comme une mère, elle m’encourageait quand la vie était difficile. Ma vie à l’université était plus supportable grâce à elle. Dans mon coeur, je suis reconnaissant toujours. Marcela , merci beaucoup.

Published by SHEN JINQIAN - dans Ecriture personnelle
commenter cet article

Département Français

  • : Marcela
  • Marcela
  • : Je suis professeur du français à l'Université de Cheongju en Corée du Sud. J'ai créé ce blog pour mes étudiants et mes collègues coréens du département de français.
  • Contact